Catégories
Sports & Football

Élections FKF: le favori de Mwendwa conservera son siège alors que le SDT rejette l'affaire

Le président sortant est maintenant le favori pour revenir pour encore quatre ans alors que l'exercice obtient le soutien du Tribunal pour continuer

Les élections nationales de la Fédération de football kenyane (FKF) prévues pour le samedi 17 octobre se dérouleront comme prévu.

Les parties prenantes, dirigées par l'ancien président de la Fédération Sam Nyamweya, l'ancien secrétaire général du Conseil des associations de football d'Afrique orientale et centrale (Cecafa), Nicholas Musonye, ​​entre autres, avaient déposé une pétition pour arrêter les élections, déclarant qu'il n'y avait aucune garantie que l'exercice serait crédible.

La registraire des sports, Rose Wasike, a ensuite adressé une lettre au secrétaire général de la FKF, qui devient le chef de la direction (PDG) Barry Otieno, conseillant à la Fédération de mettre de l'ordre dans leur maison avant de procéder à l'exercice. Le registraire avait soutenu que le registre utilisé était défectueux et qu'il n'avait pas été vérifié.

Cependant, le président du Tribunal des litiges sportifs (SDT), John Ohaga, a rejeté l'affaire en déclarant que les raisons invoquées n'étaient pas importantes.

Il a fait valoir que l'un des pétitionnaires, Omondi Aduda, avait même présenté ses papiers au Conseil électoral et faisait partie de ceux qui seront dans les urnes pour les élections prévues pour ce week-end.

En conséquence, le titulaire Nick Mwendwa espère conserver son siège d'ici la fin de la journée de samedi.

"Faisons cette équipe Blue!" Mwendwa a tweeté après que le Tribunal a dégagé la piste pour que l'exercice se poursuive comme prévu.

"C'est un nouveau jour, un nouveau départ, (samedi nous fermons)."

L'ancien président de l'AFC Léopards, Dan Mule, qui est également candidat à la présidentielle, a salué la décision en disant qu'elle était attendue depuis longtemps.

"Je suis heureux que nous puissions maintenant faire les élections et nous nous concentrons sur le développement du jeu", a déclaré Mule Objectif le vendredi.

"C'est une occasion pour les délégués de me donner une chance d'aider à continuer à construire le football dans le pays. Le football doit être joué sur le terrain et non sur les tribunaux.

"Je suis très optimiste quant à la victoire aux élections de samedi; c'est un autre chapitre du football kenyan", a conclu Mule.

Parmi les autres personnes qui seront dans les urnes, citons l'ancien PDG adjoint Herbert Mwachiro, le journaliste Boniface Osano et Aduda qui est l'ancien PDG immédiat de Gor Mahia.

Le SDT a annulé à deux reprises les élections faute de la part de la Fédération de s'aligner sur les lignes directrices établies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *