Catégories
Sports & Football

Les administrateurs africains en retard et ont beaucoup à faire – Ex-Harambee Star Opiyo

Le joueur des City Stars affirme que le football asiatique rattrape lentement les compétitions européennes

L'ancien milieu de terrain international du Kenya, Peter Opiyo, a affirmé que les administrateurs de football africains étaient à la traîne par rapport à leurs concurrents européens et asiatiques sur les questions relatives aux infrastructures.

Opiyo a joué pour les clubs finlandais SJK, FF Jaro, Jakobstads BK, où il était prêté, Al-Markhiya du Qatar et Altyn Asyr du Turkménistan avant de signer pour les Nairobi City Stars en 2020.

«Le football en Europe est très différent de celui de l'Asie et de l'Afrique. L'Europe est bien en avance et la qualité du jeu est vraiment élevée. La plupart des équipes jouent un jeu de passes très rapide et l'infrastructure est de premier ordre », a déclaré Opiyo. Nation Sports.

«Les Asiatiques ralentissent leur rattrapage, mais les administrateurs africains sont à la traîne et ont beaucoup à faire.»

Opiyo a rejoint les champions de la National Super League (NSL) 2019/20 et les a aidés à se frayer un chemin vers la Premier League kenyane (KPL).

«Rejoindre City Stars a été une décision très facile à prendre. J'ai adoré la vision du président (Jonathan Jackson). Nous n'avons pas réussi cela (promotion en Premier League) par un coup de chance », a-t-il ajouté.

«Notre équipe est composée d'une équipe talentueuse, d'une équipe d'entraide qui travaille dur et d'une base de fans passionnés. Avec cela, nous avons une chance de participer à la Premier League kenyane et de provoquer des bouleversements. »

Le vainqueur de la Coupe Cecafa Senior Challenge 2013 avec les Harambee Stars a également révélé ce qu'il prévoyait de faire quand il prend enfin sa retraite.

«Je pratique l'agriculture. Je souhaiterais être un agent de football et utiliser mes contacts pour aider à révéler les talents. J'ai aussi pensé à travailler comme entraîneur physique », a expliqué Opiyo.

Pendant ce temps, l'attaquant des Ulinzi Stars Enosh Ochieng a nommé des personnes clés qui l'ont soutenu dans sa carrière.

«Mon père (Tobias Abonga Barasa) est mon fan numéro un. Il m'a soutenu en achetant tout ce dont j'avais besoin pour jouer au football ", a déclaré le meilleur marqueur des Stars 2018/19. L'étoile.

«Je l'accompagnais fréquemment dans des salles sociales où nous regardions tous les deux les retransmissions en direct des matchs de la Premier League anglaise (EPL) à la télévision. Il a fait tout cela par amour pour le jeu. »

L'article continue ci-dessous

«Emma (Awuor, la femme) a toujours été là pour moi. Elle est toujours heureuse et m'encourage beaucoup à continuer de travailler dur tout en me rappelant que c'est seulement Dieu qui connaît le destin de chaque individu.

"Elle et mon père sont mes meilleurs fans."

L'ancien attaquant de Muhoroni Youth s'inspire de l'attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *