Catégories
Sports & Football

Élections de la FKF: le gouvernement avertit la FKF de ne pas procéder à l'exercice

Les exigences sont le dernier revers pour la fédération qui n'a pas été en mesure de tenir ses sondages obligatoires depuis près d'un an maintenant

La registraire des sports, Rose Wasike, a fait de nouvelles demandes avant les élections de la Fédération de football du Kenya (FKF) prévues le 17 octobre.

Les demandes de Wasike découlent principalement de la manière dont les élections de comté se sont déroulées et de la manière dont cela pourrait finir par avoir des effets graves sur le scrutin national s’il n’est pas abordé.

«Il convient de noter que les résultats des élections de comté / branche de la FKF n'ont pas été soumis à mon bureau par le directeur du scrutin, mais le directeur du scrutin et les observateurs devaient le faire dans les sept jours à compter de la date des élections», lettre de Wasike à Barry Otieno, PDG de FKF, lu comme obtenu par Objectif.

«En outre, votre soumission des nouveaux élus a été soumise un jour après la date limite de soumission qui s'est terminée le 11 octobre 2020, car elle devait être dans les 21 jours à compter de la date des élections.»

Wasike a en outre révélé que la liste des nouveaux fonctionnaires soumise par la FKF ne fournissait pas de certificats de décharge des membres élus.

«J'ai également noté que la notification des membres du bureau nouvellement élus ne se faisait pas selon le formulaire« R »prescrit dans la première annexe du règlement du registraire sportif comme l'exige le paragraphe 20 (4) du règlement du registraire sportif,» la lettre continua.

«En outre, l’alinéa 20 (2) f) exige qu’une organisation qui organise des élections veille à ce que les candidats désignés obtiennent l’autorisation de la Direction des enquêtes criminelles (DCI), de la Commission d’éthique et de lutte contre la corruption (EACC) et du Bureau de référence du crédit (CRB). ) et le Conseil des prêts à l'enseignement supérieur (HELB).

"Vous, cependant, avez soumis la liste des fonctionnaires élus sans copie de leurs certificats de décharge, ce qui signifie qu'ils se sont disputés des postes sans l'autorisation requise par les agences gouvernementales ci-dessus et ont donc enfreint l'alinéa 20 (2) f). du règlement du registraire sportif. »

La Greffière a également noté qu'un certain nombre de plaintes avaient été déposées auprès de son bureau. Lors des élections de comté peu marquées par des tensions, Moses Adagala a déclaré qu'il allait contester l'authenticité des résultats après avoir perdu la course du comté de Kisumu.

«J’ai reçu des plaintes par courrier et par appels selon lesquelles la FKF a utilisé des entités / personnes non enregistrées et des responsables d’associations de comté enregistrées pour lesquelles ils n’ont jamais lancé leur enregistrement», a ajouté Wasike.

«De plus, certains des fonctionnaires qui apparaissent dans divers comtés comme ayant rivalisé pour divers postes ont été nommés en leur absence. Ils ont en outre affirmé que la FKF avait utilisé la liste qui avait été annulée à deux reprises par le tribunal lorsqu'il avait annulé / annulé les première et deuxième élections de comté. »

Wasike veut maintenant que le scrutin national soit suspendu jusqu'à ce que les problèmes soulevés soient résolus.

"Au vu de ce qui précède, il aurait été prudent pour la FKF de ne pas procéder aux élections prévues pour leur permettre de mettre de l'ordre dans leur maison et de se conformer aux lois nationales du pays et aux statuts de la Fifa avant de procéder aux élections", at-il conclu.

«J'espère que les clubs de football de la ligue et les associations sportives du comté de football qui ont l'intention de voter le 17 octobre 2020 seront enregistrés par mon bureau et que les candidats en lice pour divers postes auront les certificats de décharge nécessaires de diverses institutions gouvernementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *